La dernière fois que j’ai vu Adèle

La fille ne regardait pas l’objectif, d’ailleurs elle ne regardait rien, à part peut-être une pensée, un regret, un projet? à l’intérieur d’elle-même. Elle ne souriait pas. Elle était tout simplement absente. En quelques jours, une foule innombrable de gens croisa ce visage. Et tous se dirent qu’elle avait l’air de poser pour son propre avis de recherche.

Lorsqu’elle constate la disparition de sa fille Adèle, seize ans, Marion panique. Fugue? accident? Elle prévient son ex-mari, la police… Au fil des heures, l’angoisse croît. Adèle reste introuvable. Quelques jours plus tard, un attentat perpétré par Daech au Forum des Halles tue vingt-cinq personnes. Et si Adèle faisait partie des victimes? Sans relâche Marion appelle les numéros verts, les ministères, scrute la presse, les réseaux sociaux, traque les moindres indices… Jusqu’au jour où, sur une image saisie par une caméra de surveillance, elle reconnaît Adèle, dissimulée sous un hidjab… Sidération, incompréhension, culpabilité. L’inexorable quête d’une mère pour retrouver sa fille commence.
  • Bleue
  • Paru le 22/08/2019
  • Genre : Littérature française
  • 224 pages - 140 x 205 mm
  • EAN : 9782715253292
  • ISBN : 9782715253292

Foreign Rights

The Last Time I Saw Adèle

All rights available

Presentation

When she discovers the disappearance of her daughter Adèle, 16 years old, Marion is seized with panic. Did she run away? Is it an accident? She calls her ex-husband, the police… Hour after hour, Adèle cannot be located and the anxiety is growing. Few days after, Daesh carries out a terrorist attack in the shopping mall of Les Halles, causing the death of 25 persons. Is Adèle among the victims? Tirelessly Marion calls the toll-free hotlines, the ministries, she scrutinizes the press, social networks, tracking down the least indication… Until the day when she recognizes Adèle on a photograph taken by a surveillance camera, hidden under a hijab… Then her daughter is alive, but she is a terrorist who lives in Syria. For the second time, Marion’s world is collapsing. How is this possible? How and why didn’t Marion see this coming? Stunning shock, incomprehension, and culpability. Marion needs to react quickly. The search of a mother to find her daughter who became a jihadist is just beginning…

Astrid Éliard was born in 1981. She already wrote a collection of short stories, Nuits de noces (Société des Gens de Lettres’ Prize for short story), and three novels, Déjà l’automne, Sacrée Marie ! and Danser (Marcel Pagnol Prize, rights sold to Croatia, and to Fin Août Productions for cinema).

If you are interested in publishing one of our books or wish to receive further information, you can contact our International Department:
Geneviève Lebrun-Taugourdeau:  +33 (0) 155 426 195
genevieve.lebrun-taugourdeau@mercure.fr

See all our catalogue, here.

Autour du livre

On en parle...

Astrid Eliard est invitée de l'émission "Au Pied de la lettre".

RCF, 21 novembre 2019 - Christophe Henning

"Sous la forme d'une enquête, le quatrième roman d'Astrid Eliard, d'une grande intensité dramatique, nous parle de ces jeunes mal dans leur peau, capables de détruire leur vie sur un coup de tête."

L'Obs, 7 novembre 2019 - Claire Julliard

"Dans ce roman âpre et doux à la fois, chacun prend la parole pour dire la peine, mais aussi l’amour, la force des liens familiaux. Un livre sur l’incompréhension, la culpabilité, tenu de bout en bout par une écriture fine et précise."

Psychologies Magazine, 24 octobre 2019 - Ariane Bois

"D'une plume nerveuse, physique, écorchée vive, Astrid Eliard plonge au cœur de ces jours d'angoisse."

La Montagne, 6 octobre 2019 - Blandine Hutin

"Son roman est l’un des plus justes, des plus sensibles du moment. Il mérite d’être lu comme un écho du monde terrible où nous vivons."

Le Figaro littéraire, 26 septembre 2019 - Etienne de Montety

"Un quatrième roman délicat et fort qui alterne les points de vue afin de saisir au mieux les contours du mystère."

Point de vue, 11 septembre 2019 - J.L.N.

"Comme dans ses autres romans, Astrid Eliard excelle à nous décrire comment un moment de vie peut marquer le reste de notre existence et combien ce qu'on a vécu détermine nos actes."

Biba, septembre 2019 - Delphine Apiou

Astrid Eliard est l'invitée de "Vous m'en direz des nouvelles"

RFI, 6 septembre 2019 - Jean-Francois Cadet

"Ce roman brutal et suffocant, mais ô combien réaliste, évite tout cliché mais nous embarque dans une histoire folle et effrayante, au plus près de ces familles fracassées. Avec ce leitmotiv qui parcourt sans cesse les pages de ce livre poignant : comment faire pour accepter l'inacceptable ?"

Le Figaro magazine, 30 août 2019 - Laurence Caracalla

"Habilement construit autour des voix des proches de la jeune fille, La dernière fois que j’ai vu Adèle est un livre plein d’effroi et de questions, mais aussi de pardon et de culpabilité. D’une écriture ciselée et sensible, l’auteur nous emmène plus loin qu’on ne le voudrait. Un grand livre qui ouvre une porte de cauchemar pour tous les parents."

Le Salon littéraire, 2 septembre 2019 - Ariane Bois

"Une manière audacieuse et fine de lever tabous et idées reçues sur les relations familiales."

ELLE, 30 août 2019 - Jeanne de Ménibus

"Particulièrement réussi."

Marie France, 26 août 2019 - Valérie Rodrigue

Du même auteur

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.

fermer