Nouveauté Port franc

Port franc

Un dimanche matin, Seymour découvre sur son paillasson une enveloppe contenant une offre étrange. Selon des instructions précises dictées par un certain Gordji, mi-marchand d’art mi-escroc cocaïné, il doit se rendre à Genève pour assister à une vente aux enchères et y acquérir trentetrois lots, trente-trois inestimables tableaux d’art moderne mis en vente par la famille Wittgenstein. Seymour plonge à corps perdu dans cette mission.
Le voilà donc parti pour la Suisse. Enchérissant sans limites, Seymour rafle les œuvres et laisse l’assistance sans voix. Les toiles entreposées dans le port franc de Genève doivent ensuite être expédiées à New York. Mais le seront-elles vraiment ? Car Seymour est imprévisible, il s’affranchit peu à peu de son commanditaire et semble vouloir le doubler.
À quoi joue Seymour, cet anonyme aussi méticuleux qu’effacé qui se retrouve désormais poursuivi par des mafieux, qui séduit des inconnues et détourne des toiles de maîtres ?

Pour son quatrième livre, Manuel Benguigui nous entraîne dans un étonnant roman aux allures de polar cynique, où il interroge subtilement les jeux de rôle qui font la vie sociale.
  • Bleue
  • Paru le 04/03/2021
  • Genre : Littérature française
  • 168 pages - 140 x 205 mm
  • EAN : 9782715256439
  • ISBN : 9782715256439

Autour du livre

Agenda

Manuel Benguigui invité de Lire à Vernon

Programme à venir

On en parle...

"Port franc, petit polar stylé dont l’ambiance feutrée, le style ironique et les décors cossus rappellent un peu les romans diaboliques de Martin Suter."

L'Opinion, 7 avril 2021 - Bernard Quiriny

Manuel Benguigui est l'invité de l'émission "Radioliteractif" : entretien à retrouver ici.

Radio Cité Genève, 12 avril 2021 - Sita Pottacheruva

Entretien pour l'émission "QWERTZ".

Radio-Télévision Suisse, 11 mars 2021 - Christian Ciocca

"Une écriture dépouillée où ce qui n'est pas dit compte aussi, un héros taillé sur le mur pour le « rôle » : Seymour est chargé d'acheter une série de tableaux, vrais et faux confondus, pour le compte de Gordji, couvert de dettes, qui, joueur, compte bien se refaire sur ce coup-là. Dans les salles fortes du port franc de Genève, un drame se joue en épisodes imbriqués les uns dans les autres. C'est monté avec finesse et démonté avec rudesse."

Le Soir, 6 mars 2021 - Pierre Maury

"On dirait un polar revu par Robbe-Grillet à l'époque du Nouveau Roman. Snob, immoral, original."

Livres Hebdo, mars 2021 - Jean-Claude Perrier

Du même auteur

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.

fermer