Nouveauté Parle tout bas

Parle tout bas

Sélection Prix Goncourt 2021

Sélection Prix Femina 2021

Sélection Prix Temps retrouvé 2021

Je ne pouvais plus échapper à mon histoire, sa vérité que j’avais trop longtemps différée. J’avais attendu non pas le bon moment, mais que ce ne soit plus le moment. Peine perdue. La mienne était toujours là, silencieuse, sans aucune douleur, elle exigeait d’être dite. J’ai espéré un déclenchement involontaire qui viendrait de cette peur surmontée d’elle-même. La peur n’est pas partie mais les mots sont revenus.

En 2005, la narratrice a dix-neuf ans quand elle est victime d’un viol dans une forêt. Plainte, enquête, dépositions, interrogatoires : faute d’indices probants et de piste tangible, l’affaire est classée sans suite. Douze ans après les faits, à la faveur d’autres enquêtes, un suspect est identifié : cette fois, il y aura bien un procès.
Depuis, la narratrice a continué à vivre et à aimer : elle est mère d’une petite fille et attend un deuxième enfant.
Aujourd’hui, en se penchant sur son passé, elle comprend qu’elle tient enfin la possibilité de dépasser cette histoire et d’être en paix avec elle-même
Elsa Fottorino livre ici un roman sobre et bouleversant, intime et universel, qui dit sans fard le quotidien des victimes et la complexité de leurs sentiments.
  • Bleue
  • Paru le 19/08/2021
  • Genre : Littérature française
  • 160 pages - 140 x 205 mm
  • EAN : 9782715257375
  • ISBN : 9782715257375

Foreign Rights

Speak Softly

All rights available

Awards

Long-listed for Prix Goncourt 2021

Long-listed for Prix Femina 2021

Presentation

In 2005, the narrator is 19 when she is raped in a forest. Complaint, investigation, depositions, questionings: the police and judicial machines are activated. But due to lack of convincing clues and valid lead, the case is dismissed. Twelve years after the facts, through other investigations, a suspect is identified. The narrator is called upon again. It will take several more years of proceedings, but justice does its work: there will be a trial. In the meantime, the narrator has continued to live and love: she is the mother of a little girl and is expecting a second child. This new development brings her back brutally, rekindles her fears and risks reopening wounds. She thought she had buried the past, but she realizes that suffering is always lurking. Above all, she understands that the possibility of overcoming this story and being at peace with herself is finally within her reach.

Elsa Fottorino delivers here a sober and deeply moving novel, intimate and universal, which tells the daily life of the victims and the complexity of their feelings.

Elsa Fottorino is a journalist specialized in classical music, and a reporter for Classica. She can also be heard on France Musique. She is the author of several novels, including Nous partirons.

If you are interested in publishing one of our books or wish to receive further information, you can contact our International Department:
Geneviève Lebrun-Taugourdeau:  +33 (0) 155 426 195
genevieve.lebrun-taugourdeau@mercure.fr

See all our catalogue, here.

Autour du livre

Elsa Fottorino présente son livre Parle tout bas.

Agendas

Elsa Fottorino au Salon du livre de Trouville-sur-Mer

Toutes les informations ici

Elsa Fottorino invitée de la Foire du livre de Brive

Programme ici

Elsa Fottorino invitée du Salon du livre du Touquet-Paris-Plage

Programme ici

Elsa Fottorino invitée du festival Jardins d'hiver aux Champs libres (Rennes)

Rencontre avec Adrien Borne. Programme à retrouver sur le site des Champs libres.

On en parle...

Parle tout bas est le "conseil de lecture" du Journal de 18h.

France Inter, 15 octobre 2021 - Ilana Moryoussef

"Elsa Fottorino plonge dans le vif de sensations enfouies avec une justesse presque chirurgicale."

Point de vue, 13 octobre 2021 - Jessica Nelson

"Un récit sobre, juste et saisissant."

L'Orient, Le Jour, 7 octobre 2021 - Georgia Makhlouf
TV5 Monde, 13 octobre 2021 - Fasséry Kamissoko

"L’émotion cadenassée ressort par touches, avec la peur, au fil du récit d’une victime qui se refuse à le rester et s’interroge sur ce que cela a changé de terrible dans le cours de son existence."

Libération, 25 septembre 2021 - Frédérique Roussel

"Pour clore l'histoire, si c'est possible, il fallait que cela cicatrise, trouver les mots justes pour raconter ce qui ne se raconte pas, effacer, grâce à un livre au ton retenu, ce qui ne s'efface pas."

Le Soir, 25 septembre 2021 - Pierre Maury

"Parle tout bas interroge le pouvoir des mots. Certains peuvent être vos ennemis et d'autres vos meilleurs alliés pour se reconstruire. de ses phrases sensibles transpire un cheminement émouvant et inspirant. Et la phrase de Beckett en exergue du livre de résonner avec force dans la tête du lecteur : « Il faut dire des mots tant qu'il y en a, il faut les dire. »"

Lire, octobre 2021 - Léonard Desbrières

"Du viol dont elle a été victime à 19 ans, Elsa Fottorino fait un roman complexe sur l'indicible, magnifique d'émotions retenues."

ELLE, 17 septembre 2021 - Olivia de Lamberterie

"C'est dans l'équilibre entre retenue et émotion que son quatrième roman trouve sa justesse, et chamboule son lecteur."

Le Monde des livres, 27 août 2021 - Zoé Courtois

"Elle y va simplement. Elle évite d'appuyer. Et l'on se retrouve complètement bouleversé sans pouvoir en dire beaucoup plus."

La Libre Belgique, 25 août 2021 - Monique Verdussen

Du même auteur

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.

fermer