Nulle part où poser sa tête

[No Place to Call Home]

    • Traduction (Anglais) : Antoine Bargel
Le sourire de Jean s’ouvrait grand comme les bras d’un ami chaleureux, c’était une belle maison à la porte ouverte qui vous invitait à entrer et vous enjoignait de rester longtemps. C’était le printemps après un long hiver…
À la naissance, en voyant ses grandes mains, Papa avait dit :
« Peut-être qu’il sera gardien de but, plus tard. » À quoi Mami avait répliqué : « Ou peut-être simplement qu’il saura s’accrocher. Il en aura besoin. »


Et effectivement, le petit Jean va en avoir besoin.
Réfugié du Congo avec ses parents, il va devoir affronter très tôt une vie difficile à Londres. Alors qu’à Kinshasa son père allait devenir médecin et sa mère institutrice, ils sont désormais l’un vigile le jour et homme de ménage le soir, assistante de cantine scolaire pour l’autre.
Dans le très petit appartement, on héberge aussi à l’occasion d’autres réfugiés congolais — solidarité oblige — même si l’argent manque toujours.
Et Jean s’accroche : il faut à tout prix réussir à l’école. Heureusement, il y a aussi les copains et les parties de foot… Mais au-dessus de cette turbulente et si attachante tribu, où personne n’a de papiers en règle, plane la menace de l’expulsion — décrétée comme le dit amèrement « Papa », « par des gens que nous ne connaissons pas et qui ne nous connaissent pas… »
  • Bibliothèque étrangère
  • Paru le 13/01/2022
  • Genre : Littérature étrangère
  • 320 pages - 140 x 205 mm
  • EAN : 9782715256989
  • ISBN : 9782715256989

Autour du livre

On en parle...

D’emblée, le livre séduit par sa manière tranquille de donner corps à Papa et Mami, deux jeunes gens bercés d’espoirs, tombés follement amoureux à Kinshasa dans les années 1970.

Le Monde des livres, 25 mars 2022 - Gladys Marivat

"Chemins d'écriture. Explorer les heurs et malheurs de l'exil, avec l'Anglo-Congolais JJ Bola" (lire l'article ici).

RFI, 19 février 2022 - Tirthankar Chanda

"Ce roman n'est pas seulement un récit d'initiation, d'exil et d'émancipation, mais une histoire d'amour. L'auteur nous rappelle que le cœur est le seul vrai territoire de liberté."

Le Figaro littéraire, 3 mars 2022 - Alice Develey

"Une précision, une sobriété, une justesse, en somme une humanité qui ne peuvent laisser insensible."

Le Télégramme, 13 février 2022 - Stéphane Bugat

"Ce délicat Nulle part où poser sa tête reste ancré dans le cœur du lecteur une fois refermé."

Lire – Le Magazine Littéraire, février 2022 - Patricia Reznikov

J. J. Bola est l'invité de "Vous m'en direz des nouvelles".

Radio France internationale, 20 janvier 2022 - Jean-François Cadet

J.J. Bola est l'invité d'"Affaires culturelles".

France Culture, 21 janvier 2022 - Arnaud Laporte

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.

fermer