La mémoire délavée

Prix des Écrivains du Sud 2023

Sélection Prix littéraire Le Monde 2023

Deuxième sélection du Prix Renaudot 2023 – catégorie Essais

Deuxième sélection du Prix Femina 2023

Deuxième sélection du Prix Médicis 2023 – catégorie Essais

 

Ce poignant récit s’ouvre sur un vol d’étourneaux dont le murmure dans une langue secrète fait écho à toutes les migrations et surtout à celle d’aïeux, partis d’un village d’Inde en 1872 pour rejoindre l’île Maurice.
C’est alors le début d’une grande traversée de la mémoire, qui fait apparaître autant l’histoire collective des engagés indiens que l’histoire intime de la famille de Nathacha Appanah. Ces coolies venaient remplacer les esclaves noirs et étaient affublés d’un numéro en arrivant à Port-Louis, premier signe d’une terrible déshumanisation dont l’autrice décrit avec précision chaque détail. Mais le centre du livre est un magnifique hommage à son grand-père, dont la beauté et le courage éclairent ces pages, lui qui travaillait comme son propre père dans les champs de canne, respectant les traditions hindoues mais se sentant avant tout mauricien.
La grande délicatesse de Nathacha Appanah réside dans sa manière à la fois directe et pudique de raconter ses ancêtres mais aussi ses parents et sa propre enfance comme si la mémoire se délavait de génération en génération et que la responsabilité de l’écrivain était de la sauver, de la protéger. Elle signe ici l’un de ses plus beaux livres, essentiel.
  • Traits et portraits
  • Paru le 31/08/2023
  • Genre : Littérature française
  • 160 pages - 140 x 205 mm
  • EAN : 9782715260269
  • ISBN : 9782715260269

Foreign Rights

Faded Memory

Rights sold

Castilian (Spain)

Sweden

Awards

2nd list Prix Femina 2023

2nd list Prix Renaudot Essai 2023

Short-listed Prix Le Monde 2023

Presentation

This poignant story by Nathacha Appanah opens with a flock of starlings. Their whisper in a secret language echoes all migrations, especially that of her ancestors, who left a small village in India in 1872 to reach Port Louis, Mauritius.

This is the beginning of a great exploration of memory, which brings to light both the collective history of “Indian engagisme” and the intimate history of Nathacha Appanah’s family. The center of the book is a magnificent tribute to her grandfather, whose beauty and courage illuminate these pages. He worked like his own father in the cane fields, respecting Hindu traditions but feeling as a Mauritian above all.

The great delicacy of Nathacha Appanah in this first autobiographical book is in her direct and modest way of bringing to life forever not only her ancestors but also her father, her mother and her own daily life in Mauritius. Memory seems to be fading from generation to generation and that the writer’s responsibility to save and protect it. Nathacha Appanah signs here one of her most beautiful and essential books.

 

Nathacha Appanah is the author of novels translated in several languages, among which La noce d’Anna, Le dernier frère, En attendant demain, Le ciel par-dessus le toit, Tropique de la violence (fourteen literary awards, adapted into a play and for the screen) and Rien ne t’appartient. In 2022, she received the Prix de la Langue française for her all work.

If you are interested in publishing one of our books or wish to receive further information, you can contact our International Department:
Geneviève Lebrun-Taugourdeau:  +33 (0) 155 426 195
genevieve.lebrun-taugourdeau@mercure.fr

See all our catalogue, here.

Autour du livre

Nathacha Appanah, à propos de "La mémoire délavée"

Agendas

Nathacha Appanah, librairie De beaux lendemains, Bagnolet

19 heures : rencontre croisée avec Nathacha Appanah et Beatriz Lema.
Dans le cadre du prix des lectrices et lecteurs de la librairie De beaux lendemains.
De beaux lendemains : 8, allée Rosa-Parks - 93170...

Nathacha Appanah à la Fête du livre de Bron

15h30 : rencontre avec Valérie Zenatti.

Plus d'informations ici.

Rencontre avec Nathacha Appanah au Palais de la Porte Dorée

16h30 : rencontre dans le cadre du Prix littéraire de la Porte Dorée animée par Sonia Déchamps.

Nathacha Appanah au Printemps du livre (Grenoble)

Programme à venir ici.

Nathacha Appanah invitée du Marathon des mots à Toulouse

Programme à venir ici.

On en parle...

Nathacha Appanah est l'invitée du "Book Club".

France Culture, 27 septembre 2023 - Marie Richeux

"Dans La mémoire délavée, Nathacha Appanah met au jour la réalité qui fut celle des coolies sur l'île Maurice."

Politis, 26 octobre 2023 - Christophe Kantcheff

"L'écrivaine retrouve l'histoire des siens, venus d'Inde à Maurice, et se raconte à travers eux."

Le Point, 26 octobre 2023 - Valérie Marin la Meslée

"Je ne peux cacher combien ce livre m'a touchée."

Libération, 5 octobre 2023 - Arlette Farge

"Un hommage délicat et pudique."

Madame Figaro, 22 septembre 2023 - Minh Tran Huy

Nathacha Appanah est l'invitée de "Dans quel monde on vit".

RTBF, 16 septembre 2023 - Pascal Claude

Nathacha Appanah est l'invitée de "La Grande librairie".

France 5, 20 septembre 2023 - Augustin Trapenard

"Ce livre est creuset d'amour, histoires, de grâce et de drame, et le portrait d'un monde ancien. Un hommage à des morts semblant pourtant bien vivants. De la grandeur des grands-parents."

La Croix, 21 septembre 2023 - Alice Le Dréau

Grand entretien avec Ananda Devi (à lire ici).

L'Obs, 31 août 2023 - Amandine Schmitt

Nathacha Appanah est l'invitée de "La Librairie francophone".

France Inter, 2 septembre 2023 - Emmanuel Kherad

Nathacha Appanah est l'invitée de "Littérature sans frontière".

Radio France internationale, 1er septembre 2023 - Catherine Fruchon-Toussaint

"Nathacha Appanah retrace l'acte de rébellion de son « tranquille » grand-père."

Agence France-Presse, 31 août 2023 - Hugues Honoré

"Ils ont travaillé leur vie durant dans les plantations de l'Île Maurice, économes de leurs mots et de leurs sentiments. Avec une fidélité rare, avec délicatesse, avec pudeur, Nathacha Appanah les raconte d'un souvenir l'autre. Les siens, ceux de ses parents. Patiemment, elle remonte le fil jusqu'à cet ancêtre venu d'Inde au 19e siècle vendre ses bras pour remplacer ceux des esclaves. Et ouvre le roman vrai des origines."

Le Monde des livres, 1er septembre 2023 - Xavier Houssin

"Nathacha Appanah a pris la figure de l'oiseau dans l'ouverture magistrale de La mémoire délavée. En l'espèce, l'image d'un vol d'étourneaux. On tient là le symbole de ce beau récit qui rend hommage à tous ceux qui sont partis."

Lire, septembre 2023 - Baptiste Liger

"Il y a mille manières de raconter l'Histoire ; mais avec ce récit Nathacha Appanah montre qu'il n'y a rien de plus fort, de plus vrai même, que d'écrire à hauteur d'homme, d'« individualiser ». Ce faisant, son œuvre d'écrivain est aussi une œuvre historique."

Le Figaro littéraire 7 septembre 2023 - Mohammed Aïssaoui

"Écrire « un livre qui dirait le passé, le présent et tout ce qu’il y a entre ». Au plus près de ses grands-parents, [Nathacha Appanah] tisse le récit le plus puissant de son œuvre."

ELLE, 24 août 2023 - Flavie Philipon

"Le passé réconcilié. Dans un récit rigoureux, Nathacha Appanah remonte aux sources de sa famille et de ses origines indiennes."

Livres Hebdo, juillet 2023 - Jean-Claude Perrier

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.

fermer