Nouveauté L’impossible retour

L’impossible retour

En 1956, Karim, adolescent, quitte l’Algérie pour la France, où il change de prénom. Ana, elle, fuit Malaga et l’Espagne franquiste en 1962 pour venir faire des ménages à Paris. Lorsqu’ils se rencontrent, chacun reconnaît en l’autre l’exilé qu’il est lui-même : ils se marient et fondent une famille. Ana sera concierge, Karim devenu Paul travaillera dans un atelier de confection, avant de devenir employé de banque. Ils auront deux enfants, la narratrice et son frère.
Au moment où son père disparaît, la narratrice constate que, hormis les grandes lignes, elle ignore presque tout de l’histoire de ses parents. Convoquant ses souvenirs d’enfance, interrogeant les témoins de l’époque encore présents, elle va arpenter sa mémoire comme les rues du XIe arrondissement de Paris, où elle a vécu, pour découvrir leur vérité, peut-être leurs secrets…
En explorant ce passé familial, Nathalie Hadj part à la recherche de sa propre histoire, de sa double culture, et tisse avec émotion le fil d’un récit des origines. L’impossible retour est son premier roman.
  • Bleue
  • Paru le 04/01/2024
  • Genre : Littérature française
  • 208 pages - 140 x 205 mm
  • EAN : 9782715262522
  • ISBN : 9782715262522

Autour du livre

Agenda

Nathalie Hadj, librairie Maruani, Paris 13e

18 heures : rencontre avec Nathalie Hadj, autour de son roman "L'impossible retour".
Librairie Maruani : 171 bd Vincent Auriol 75013 Paris

On en parle...

"Au fil d'une plume sensible et poétique, ce tableau vivant d'un quartier populaire, au carrefour de ces expériences croisées, explore plusieurs facettes de la notion d'exil, qu'il soit effectif ou plus intérieur."

Le Monde des livres, 9 février 2024 - Elise Raimbaux

"Même si elle prend ses distances avec la réalité dans ce premier roman, Nathalie Hadj revisite, avec sensibilité, son passé d'enfant de deux exilés politiques."

Paris Match, 8 février 2024 - Caroline Mangez

"Nathalie Hadj n'hésite pas à entremêler plusieurs fils narratifs et s'écarte volontiers de la chronologie. [...] Et au milieu de ses souvenirs, des images de ses parents surgissent. Le lecteur se retrouve alors devant une multitude de morceaux de vie. Un choix narratif qui donne à ces portraits une très grande sensibilité."

Politis, 29 janvier 2024 - Lucas Sarafian

"La romancière agit alors comme une archiviste qui reconstituerait des existences. Une autopsie du passé. Et ce qu’elle laisse percer d’elle est beau, aussi. Sans doute, la force de ce texte provient du fait que Nathalie Hadj fait feu de rien, ou presque. Elle le dit : de ce père, elle ne sait rien de sa vie d’avant, de son enfance en Kabylie, de sa jeunesse à Paris, de son histoire familiale, de ses amours… C’est un homme qui a depuis longtemps décidé de s’effacer."

Le Figaro littéraire, 25 janvier 2024 - Mohammed Aïssaoui

"À travers une narratrice remontant le fil de ses souvenirs, Nathalie Hadj retrace l'histoire d'une famille d'immigrés."

Livres Hebdo, 8 janvier 2024 - Jean-Claude Perrier

Nathalie Hadj est l'invitée de l'émission "Au pied de la lettre".

RCF, 11 janvier 2024 - Christophe Henning

Nathalie Hadj est l'invitée de "QWERTZ".

Radio Télévision Suisse, 18 janvier 2024 - Céline O’Clin

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.

fermer