Le chant de la pluie

[Rainsongs]

    • Traduction (Anglais) : Antoine Bargel
Le jour baisse déjà lorsqu’ils franchissent un mur de pierres sèches pour se frayer un chemin en direction d’une petite baie. «Ferme les yeux, Martha, et attends que je te dise de les rouvrir.» Puis au détour d’un rivage, il dit : «Maintenant.» Devant eux, le ciel est en feu, rouge sang et or. Peu à peu il s’assombrit, devenant violet, puis noir, avant que la grande boule de feu ne tombe dans la mer.

C’est sur la côte ouest de l’Irlande, au sein d’une nature sauvage, âpre et magnifique à la fois, que Martha, qui vit et enseigne à Londres, est venue faire le point sur sa vie. Son mari, irlandais, brutalement décédé, possédait là-bas un cottage, dans son village natal, face à l’océan et aux inquiétantes îles Skellig. Il y allait souvent – seul? – et elle plus rarement.
Il y a la pluie, les embruns, les feux de tourbe, d’incroyables couchers de soleil, les pubs enfumés où tout le monde chante de vieilles balades. Et des rencontres, souvent inattendues…
  • Bibliothèque étrangère
  • Paru le 12/03/2020
  • Genre : Littérature étrangère
  • 288 pages - 140 x 205 mm
  • EAN : 9782715250765
  • ISBN : 9782715250765

Autour du livre

Actualité

On en parle...

"Les pages de ce roman exhalent un parfum de malt grillé et de tourbe mouillée, d'amour et de deuil, de solitude et d'amitié, dans un décor somptueux de paysages sauvages."

Madame Figaro, 27 mars 2020 - Olivia Mauriac

"Récit intimiste, brûlant, humide comme le chagrin et les embruns."

Sud-Ouest, 21 avril 2020 - Isabelle de Montvert-Chaussy

"Sue Hubbard nous offre un bol d'Eire bienvenu."

La Liberté, 9 avril 2020 - Tamara Bongard

"La romancière, une fameuse poétesse irlandaise, sait faire vibrer les mots mieux que quiconque lorsqu'elle évoque la nature déchaînée."

Les Echos, 1er avril 2020 - Philippe Chevilley

"Sous la plume pudique de Sue Hubbard, une terre inhospitalière se révèle source d'émerveillement et d'apaisement."

La Libre Belgique, 20 mai 2020 - Geneviève Simon

"Par-delà des personnages, le véritable héros du livre reste le paysage côtier, dantesque, éblouissant, dont la beauté sauvage a depuis toujours donné aux Irlandais qui l'habitent une certaine idée du divin."

L'Opinion, 3 juin 2020 - Bernard Quiriny

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.

fermer