À paraître Au revers de la nuit

Au revers de la nuit

Une silhouette avait fait son entrée. Mais je ne distinguais réellement qu’un long manteau croisé de couleur brune, surmonté d’un chapeau de gangster, borsalino, peut-être Fedora. C’était en tout cas une vision. Au moment précis où j’allais détourner la tête, la silhouette avait relevé la sienne, et un regard d’une intensité sombre m’avait pour ainsi dire empoignée, deux onyx surmontés d’une hirondelle en vol, c’était le regard d’un homme jeune, et même d’un jeune homme de mon âge.

États-Unis, hiver 1996 : Cécile croise Sasha dans un train. Elle enseigne le français dans le Minnesota ; lui rentre à New York, où il veut ouvrir un café. Tous les deux ont vingt-trois ans. Mais Sasha ne ressemble pas aux jeunes gens de son âge : il a l’air tout droit sorti des années 30 ! Une semaine plus tard, Cécile est à New York : ils se revoient, se rapprochent…
Quelque vingt ans plus tard, alors qu’elle a tourné depuis longtemps la page de sa vie américaine, Cécile découvre que Sasha est devenu un virtuose des cocktails et une figure de la nuit new-yorkaise.
Creusant le sillon de l’autofiction, Cécile Balavoine évoque avec beaucoup de sensibilité le souvenir d’un amour de jeunesse. Elle rend à Sasha un bel hommage et fait aussi un étonnant portrait du New York des années 2000, ville de tous les possibles.
  • Bleue
  • À paraître le 12/01/2023
  • Genre : Littérature française
  • 272 pages - 140 x 205 mm
  • EAN : 9782715261327
  • ISBN : 9782715261327

Autour du livre

Agendas

Cécile Balavoine, librairie Saint Pierre, Senlis

De 15h à 18h : Cécile Balavoine dédicacera son nouveau roman, "Au revers de la nuit"
Librairie Saint-Pierre: 1, rue Saint-Pierre, Senlis

Cécile Balavoine, Reid Hall, Paris 6e

19 heures : rencontre avec Cécile Balavoine
Reid Hall : 4 rue de Chevreuse, 75006 Paris

Cécile Balavoine invitée du Printemps du livre (Montaigu)

24-26 mars : programme disponible ici.

On en parle...

"Au revers de la nuit, troisième roman de Cécile Balavoine, est une ode au temps perdu, ainsi qu'un chant d'amour pour New York."

Livres Hebdo, 1er décembre 2022 - Olivier Mony

Du même auteur

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.

fermer