Ma mère rit

Ma mère rit

«Au début c'était un cataclysme avec de la brûlure et de l'exaltation. Des mots, toujours les mêmes sans cesse répétés, j'ait fait connaissance avec les mots d'amour d'une langue ancienne.
J'ai tant parlé. J'aurais pas dû.
Oui, je revivais.
J'arrêtais de voir ma mère mourir.
J'arrêtais de ne pas vivre.
Il y avait de la vie en moi.
Toute une vie.
Une pleine vie.»

Dans cet autoportrait écrit à vif, dans la brûlure, l'intensité et la crudité du quotidien, Chantal Akerman nous confie pour la première fois la matière même de toute son œuvre, de toute sa vie. Depuis son premier court-métrage à dix-huit ans, Saute ma ville, en 1968, et ses premiers films, Je, tu, il, elle en 1974 ou le film culte Jeanne Dielman, en 1975, avec Delphine Seyrig, jusqu'à son dernier film librement réalisé à partir du roman de Conrad en 2012, La folie Almayer, en passant par ses installations et ses carnets de voyages, films documentaires en Russie, à New York ou dans les pays de l'Est, elle n'a jamais cessé de décrire l'enfermement, la répétition avec l'autre, le désir d'un ailleurs, le vertige de la folie. Ma mère rit est une magnifique plongée dans le cœur, le rire, les joies et les blessures de Chantal Akerman.
  • Traits et portraits
  • Paru le 10/10/2013
  • Genre : Littérature française
  • 208 pages - 140 x 205 mm
  • EAN : 9782715234734
  • ISBN : 9782715234734

Foreign Rights

My Mother Laughs

Rights sold

UK - Silver Press

USA - The Song Cave

Spain - Editorial 8mm

Mexico - Mangos de Hacha

Awards

Short-listed for the Prix Médicis 2013

Presentation

In this hypersensitive self-portrait, marked by a burning, intense and raw dayly-life, Chantal Akerman tells us, for the first time, the very matter of her whole work, her whole life.

From her first short in 1968, Saute ma ville [Blow Up My Town], at eighteen years old, and her first movies, Je, tu, il, elle [I, You, He, She] in 1974 or the cult Jeanne Dielman, in 1975, with Delphine Seyrig, to her last film freely based upon Conrad’s novel, Almayer’s Folly, including her art installations and her travel diaries, her documentaries in Russia, New-York and Eastern countries, she has never stopped to describe the feeling of imprisonment and repetition, the confrontation with the other, the desire of elsewhere, the vertigo of madness.

My Mother Laughs is a splendid immersion in Chantal Akerman’s heart, laugh, joy and pain.

If you are interested in publishing one of our books or wish to receive further information, you can contact our International Department:
Geneviève Lebrun-Taugourdeau:  +33 (0) 155 426 195
genevieve.lebrun-taugourdeau@mercure.fr

See all our catalogue, here.

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.

fermer