Le Bataillon créole

Le Bataillon créole

(Guerre de 1914-1918)

Parle-moi de «Là-bas»! Parle-moi surtout-surtout de la Marne, grand vent qui voyage sans répit de par le monde! On dit que Théodore est mort dans une tranchée. Je ne comprends pas. Pourquoi l'armée de «Là-bas» se cachait-elle dans des trous au lieu de monter au front? Pourquoi y attendait-elle que le Teuton fonde sur elle?

Man Hortense a perdu son fils Théodore, coupeur de canne émérite, à la bataille de la Marne, pendant la guerre de 14-18. Mais elle ne comprend pas ce qui s'est réellement passé sur ce front si loin de la Martinique... Théodore faisait partie du «Bataillon créole» dans lequel des milliers de jeunes soldats s'enrôlèrent pour aller combattre dans la Somme, la Marne, à Verdun et sur le front d'Orient, dans la presqu'île de Gallipoli et aux Dardanelles.
C'est du point de vue martiniquais, celui des parents des soldats, que Raphaël Confiant a choisi de nous faire vivre cette guerre. Il y a donc Man Hortense ; mais aussi Lucianise, qui tente d'imaginer son frère jumeau Lucien à Verdun : Euphrasie, la couturière, qui attend les lettres de son mari, Rémilien, prisonnier dans un camp allemand. Et, à leurs côtés, ceux qui sont revenus du front : rescapés, mutilés et gueules cassées créoles...
Éloge de la mémoire brisée et sans cesse recousue, Le Bataillon créole donne la parole à ces hommes et à ces femmes qui, à mille lieues des véritables enjeux de la Grande Guerre, y ont vu un moyen d'affirmer leur attachement indéfectible à ce qu'ils nommaient la «mère patrie».
  • Littérature générale
  • Paru le 26/09/2013
  • Genre : Littérature française
  • 320 pages - 140 x 205 mm
  • EAN : 9782715233874
  • ISBN : 9782715233874

Foreign Rights

The Creole Batalion

All rights available

Presentation

Man Hortense has lost her son Theodore, an outstanding sugarcane cutter, in the battle of La Marne, during the First World War. But she doesn’t understand what really has happened on this front so far from Martinique… Theodore belonged to the « Creole Batalion » in which thousands of young men enlisted to go and fight in La Somme, La Marne, in Verdun, on the Eastern Front, in the Galipoli peninsula, in the Dardanelles.

It is from the Martinican point of view, the soldiers’ parents’ one, that Raphaël Confiant has chosen to make us live this war. So there are Man Hortense, and Lucianise, who tries to imagine her twin brother Lucien in Verdun, and Euphrasie, the seamstress, who waits for letters from her husband, Rémilien, captive in a German camp. And by their side, those who have come back from the front : survivors, crippled and disfigured Creoles…

The Creole Batalion speaks in praise of a broken memory, healing endlessly, and gives a voice to these men and women who were far away from the actual stakes of the Great War, and who have seen it as a way of expressing their unfailing attachement to what they called « Mother Country ».

 

Born in 1951 in Martinique, writer of many novels, essays and poems, Raphaël Confiant is one of the leader of the Creole literary movement.

If you are interested in publishing one of our books or wish to receive further information, you can contact our International Department:
Geneviève Lebrun-Taugourdeau:  +33 (0) 155 426 195
genevieve.lebrun-taugourdeau@mercure.fr

See all our catalogue, here.

Du même auteur

Voir tous les livres

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.

fermer