Le Diable quitte la table ou La vie passionnée d'Hugues Rebell

Le Diable quitte la table ou La vie passionnée d'Hugues Rebell

Né à Nantes en 1867 et mort à Paris en 1905, Georges Grassal fit de la provocation et de l'hédonisme les deux règles essentielles non seulement de son existence, mais aussi de son œuvre. Provocant il le fut! À commencer par le choix de son pseudonyme – Hugues Rebell – pour bien montrer son opposition à toutes formes de règles quelles qu'elles soient. À l'égard de la religion notamment : non content de lui réserver les critiques les plus cinglantes, Rebell avait l'habitude de recevoir ses invités vêtu d'une soutane de cardinal. Avec les femmes il eut une attitude paradoxale : tantôt il les vénérait, tantôt il les méprisait.
Fréquentant assidûment courtisanes et prostituées, à force de revendiquer le plaisir, il finit par en mourir. Ainsi, recevant à l'âge de 20 ans un héritage colossal, Rebell le dilapida en moins de quinze ans. Les voyages, les femmes , la vie fastueuse, les maîtres chanteurs concoururent à sa déchéance, puis à sa ruine.
Au-delà du minutieux portrait d'un débauché, audacieux dans la démesure, cette biographie, consacrée à Hugues Rebell , cerne également l'homme de lettres, grand admirateur de Stendhal et de l' Italie, précieux observateur des mœurs de son temps, et auteur d'ouvrages savoureux et subversifs, spécialiste de nouvelles et romans «flagellatoires».
  • Hors série
  • Paru le 13/04/1994
  • Genre : Littérature française
  • 320 pages - 155 x 240 mm
  • EAN : 9782715218451
  • ISBN : 2715218451

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.

fermer