Diane dans le miroir

Diane dans le miroir

Faire une photo m'a toujours arrachée à mes angoisses en me confrontant à quelque chose qui me dépasse. Je me demande même si l'expérience de ce dépassement ne compte pas plus que l'image à mes yeux. Je ne suis jamais la même lorsque je range mon appareil, mon flash et mes objectifs avant de prendre congé.
L'impression que quelque chose d'irréversible a été accompli.


New York, 1971, une nuit d'été. La chaleur est étouffante. Dans sa salle de bains, une photographe s'apprête à réaliser un autoportrait. Il lui faut trouver le cadre idéal, caler son Leica, choisir focale et vitesse d'obturation, préparer le déclencheur souple... Cette photographe, c'est la grande Diane Arbus qui, en s'intéressant aux inconnus dans la rue et aux personnages hors normes – travestis, prostituées, nains, handicapés –, a révolutionné la photographie.
Cette nuit-là, Diane semble à bout de forces. Comme si elle reculait l'échéance, elle tarde à accomplir son projet. Bientôt il fera jour. Mais auparavant, elle se sera confiée à ce miroir dans lequel elle scrute son visage au bord de l'épuisement, revenant sur son enfance, son parcours, ses rencontres, ses amours, sa sexualité et sa peur, viscérale, de l'abandon...
Avec une sensibilité à fleur de peau et une manière très intime de parler de la photographie, Sandrine Roudeix se glisse au plus près de Diane Arbus. Dans cette salle de bains qui ressemble à un dernier refuge, lentement, patiemment, elle l'accompagne au bout de sa nuit et livre d'elle un portrait inédit.
  • Bleue
  • Paru le 26/03/2015
  • Genre : Littérature française
  • 208 pages - 140 x 205 mm
  • EAN : 9782715238299
  • ISBN : 9782715238299

Foreign Rights

Diane in the mirror

All rights available

Presentation

New York, a summer night, the heat is stifling. In her bathroom, a photographer is about to make a selfportrait. She has to find the perfect setting, settle her Leica, choose the focal length and the shutter speed, prepare the release mecanism… This photographer is the great Diane Arbus, the one who revolutionized the art of photography by taking pictures in the street of unknow people, of nonstandard characters – transvestites, prostitutes, handicapped persons, dwarfs – to show that they were not freaks, but beings of flesh and bloods, feeling the same emotions than the others.

That night, Diane seems to be exhausted. She is taking a long time to make this selfportrait, as if she wanted to postpone it, as if it should be the final one… Soon, it will be light. But before, she will have confided in the mirror in which she examines her face, on the verge of madness. She comes back to her childhood, her meetings, her carreer, sexuality, money issues, fear of abandonment…

With a rare sensibility, Sandrine Roudeix keeps company to Diane Arbus until the end of the night, in this bathroom which seems to be her last shelter. With patience and attention, she delivers a moving portrait of the artist.

Sandrine Roudeix is a novellist and a photographer. She already wrote two novels, Attendre and Les petites mères.

If you are interested in publishing one of our books or wish to receive further information, you can contact our International Department:
Geneviève Lebrun-Taugourdeau:  +33 (0) 155 426 195
genevieve.lebrun-taugourdeau@mercure.fr

See all our catalogue, here.

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.

fermer