Le Rivage de la joie

Le Rivage de la joie

[Glädjestranden]

    • Traduction (Suédois) : Martine Desbureaux
Frank lui saisit le poignet et l'entoura du pouce et de l'index comme d'un anneau. Sa main sèche et chaude, rêche comme du sable, descendit frotter la sienne paume contre paume, ses doigts se glissèrent entre les siens qui se refermèrent spontanément sur eux... Tout, autour d'eux, vibrait et bougeait, la forêt fourmillait d'oiseaux et de renards, l'air vibrait d'ailes translucides, de minuscules mâchoires rongeaient les brindilles qui gisaient sur la mousse... D'une secousse, Tora retira sa main. Elle l'avait crue prisonnière de l'autre alors que c'était elle qui la tenait... Elle put redescendre la pente à toute jambes en criant qu'elle voudrait qu'il meure lui aussi.

Orpheline de père à dix ans – on est alors en 1812 –, la petite Tora a vu peu après mourir en couches sa mère brièvement remariée. C'est son beau-père, Frank, à la fois bourru, insaisissable mais chaleureux aussi, qui va gérer le domaine familial, face à la fillette rebelle et hostile. Au fil des années, leur relation faite autant de violence que de fascination mutuelle va évoluer, surprenant et déroutant le lecteur. Pourrait-il un jour s'agir d'amour? Mais au sein d'une nature aussi rude que splendide, le destin peut frapper à nouveau.
  • Bibliothèque étrangère
  • Paru le 07/02/2013
  • Genre : Littérature étrangère
  • 384 pages - 140 x 205 mm
  • EAN : 9782715232211
  • ISBN : 9782715232211

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.

fermer