La nature humaine

La nature humaine

    • Traduction (Anglais) : Pierre Charras
«Eva. Je me souviens de toi. Je m'appelle Eva. J'ai vingt et un ans. Je me suis métamorphosée en un fantôme de femme. Maman marche à mes côtés. Nous sommes des gens sans expression, le dos rond, la tête basse, caravane exténuée du malheur. On nous conduit dans un autre endroit. Adieu, camp. Vers un autre endroit. Camp, je ne te verrai plus jamais. Un autre endroit. Camp, je te verrai toujours. Au bout de deux ans, un autre endroit, mais nous ignorons lequel. Je me tourne vers Maman et lui demande pardon. Elle me regarde de ses yeux mats et dit : "Mais tu n'as rien à te faire pardonner".»
Il y a là le récit d'Eva qui survit aux camps de la mort sans pourtant réussir à vivre. Il y a le général Othello qui découvre Venise et son ghetto et qui enlève à sa famille la belle Desdémone. Et il y a aussi l'histoire des Juifs de Portobuffole, près de Venise, brûlés vifs en 1480.
À travers tous ces personnages confrontés à la tourmente de l'Histoire, Caryl Phillips nous propose un roman bouleversant sur le courage et la trahison, sur les persécutions et sur la mémoire humaine, si nécessaire. De ces récits étroitements enlacés se dégage la question essentielle de la race, du sang, de la nature humaine. Qui es-tu ? Tu es un Autre. Pour me définir, il faut que je te définisse, toi. Et parfois que je t'anéantisse.
  • Bibliothèque étrangère
  • Paru le 13/01/1999
  • Genre : Littérature étrangère
  • 304 pages - 140 x 205 mm
  • EAN : 9782715220744
  • ISBN : 271522074X

Du même auteur

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.

fermer