Dans la presse

Tri par titre
A-Z  /   Z-A
Tri par auteur
A-Z  /   Z-A
Tri par date
Page : <>
21 mars 2018 L'Express
"Implacable et impeccable." Marianne Payot

16 mars 2018 Elle
"La Petite famille vous marquera au fer rouge." Nathalie Dupuis

08 mars 2018 Onlalu
"On sort sonné et impressionné par le tour de force." Alexandre Fillon

21 février 2018 Point de vue
"Son style net et simple est d'une efficacité totale qui fait de ce court récit un bijou de roman." Marie-Eudes Lauriot-Prevost

14 février 2018 Version Femina
"Avec une tension croissante au fil des pages qui laisse présager un danger imminent, le dénouement survient comme une explosion inattendue." Héloïse Rocca

18 janvier 2018 Le Monde des livres
"Un scénario catastrophe sous une image de rêve." Florence Bouchy

12 janvier 2018 Madame Figaro
"Pour son douzième roman, dans une atmosphère de dangerosité croissante, Sophie Avon met en scène un trop jeune couple qui se laisse enfermer dans une vie qu'il n'a pas choisie. A méditer." Valérie Gans

11 janvier 2018 L'Obs
"Subtilement subversive, l'intrigue évolue par une série de glissements inattendus. Jusqu'au final, saisissant." Claire Julliard

11 janvier 2018 Blog Domiclivre
"Un roman court où pas un mot n’est en trop, qui sous des airs de douceur vous emporte et vous glace. Un choc, assurément."

07 janvier 2018 Sud-Ouest
"Infiniment troublant" Olivier Mony


13 mai 2018 La Provence
"Éloge de la musique mozartienne, récit d'un envoûtement, chronique d'une passion, Maestro, que Cecile Balavoine est venue présenter à la Cité du Livre est un miracle d'équilibre entre réalité et fiction." Jean-Rémi Barland


01 janvier 2018 Le Nouveau Magazine littéraire
"Collection particulière. Un recueil du Britannique consacré à la peinture de Géricault et Manet à Lucian Freud."Pierre-Edouard Peillon


01 juin 2018 Cosmopolitan
"Drôle, vivant, dépaysant, on plonge avec délice !' Elsa Margot

02 mai 2018 Le Canard enchainé
"Savoureux, rédigé dans un style alerte." Nathalie Peyrebonne

03 avril 2018 Les Petits livres (blog)
"Pauvres millionnaires est un roman cocasse, rythmé et insolite qui dépayse son lecteur, sans laisser ses zygomatiques en repos."

09 mars 2018 Livres Hebdo
"Le premier roman de Diksha Basu, actrice à Bollywood, est une jolie comédie de mœurs à l'indienne." Jean-Claude Perrier


01 mai 2018 Trois couleurs
"Chiper un petit tableau sur les murs d'un collectionneur anglais n'est pas une bonne idée. C'est ce qu'apprend l'aimable Edwin, héros lunaire de ce conte burlesque dans lequel Manuel Benguigui prend pour décor le monde de l'art." Bernard Quiriny

28 mars 2018 Les Petits livres (blog)
"Un an après le prometteur Un collectionneur allemand, Manuel Benguigui confirme tout le bien qu'on pensait de lui."

17 mars 2018 Le Soir

"Le fil d'une enquête sur un petit tableau volé structure le deuxieme roman de Manuel Benguigui. Autour de ce fil se déploie le vaste espace d'un rêve de tableau blanc, de la neige sur laquelle l'oeil attentif distingue des points noirs, hommes et éléphants perdus dans l'immensité." Pierre Maury


08 janvier 2018 Femme actuelle
"Cette effrayante histoire de manipulation va vous happer. Bravo !" Amélie Cordonnier


 

Recherche :

Les titres par année de parution :

Événement

Hommage à Maryse Condé/ Moi, Tituba sorcière Noire de Salem

Prix

Prix KOWALSKI 2017 (prix de poésie de la ville de Lyon)

Prix

Renaudot 2018, sélection de printemps

Le jury du prix Renaudot a retenu La petite famille dans sa sélection de printemps, établie le 15 mai 2018.