Dans la presse

Tri par titre
A-Z  /   Z-A
Tri par auteur
A-Z  /   Z-A
Tri par date
Page : <>
09 février 2017 Le Figaro Littéraire
"Une utile et passionnante réédition"Frédéric de Monicault

05 janvier 2017 Le Point
"Voyage au centre de la Terreur"Marine de Tilly


24 mars 2017 Livres Hebdo
"Comme dans les livres de fans, le lecteur profite de l'expertise et de l'exaltation qui irrigue ces nuits éclairées avec Amadeus. Pas étonnant, puisque l'amoureuse mélomane porte le prénom de la sainte patronne des musiciens."Véronique Rossignol


13 mars 2017 RCF Au fil des pages
Manuel Benguigui est l'invité d'Elise Fischer :https://rcf.fr/culture/livres/romans-etranges-destinees

01 mars 2017 Trois Couleurs MK2
"Un premier roman documenté et élégant".Bernard Quiriny

03 février 2017 Sans connivence (blog)
http://sansconnivence.blogspot.fr/2017/02/un-collectionneur-allemand-de-manuel.html

02 février 2017 RLHD.TV
https://www.dailymotion.com/video/x5a7m6l

28 janvier 2017 Le Soir (Bruxelles)
"Un beau personnage déchiré"Pierre Maury

19 janvier 2017 Le Figaro Littéraire
"Manuel Benguigui narre avec une stupéfiante froideur et une précision démoniaque les pillages de cet Allemand à Paris."Mohammed Aïssaoui

16 janvier 2017 Wukali (blog)
"Un collectionneur allemand est un bon roman sur l'amour parfois immodéré de l'art, et puis, c'est un premier roman prometteur"Emile Cougut

09 janvier 2017 La Libre Belgique
"Un univers doux-amer, qui fait songer à Raymond Queneau."Francis Matthys

06 janvier 2017 Le Monde des Livres
"Manuel Benguigui prend pour cadre de son premier roman le pillage des oeuvres d'art par les Allemands dans Paris occupé."Frédéric Potet

04 janvier 2017 Small Things (blog)
"Premier roman prometteur"Diane Norric

03 janvier 2017 Nyctalopes (blog)
http://www.nyctalopes.com/un-collectionneur-allemand-de-manuel-benguigui-mercure-de-france/

02 décembre 2016 Livres Hebdo
"Premier roman atypique, glacé, porté par une écriture "à blanc", compacte, sans dialogues."Jean-Claude Perrier


29 mars 2017 L'Opinion
"Ces contes rageurs et burlesques illustrent à merveille le style bloyien, tempétueux, outrancier, comique, inventif."Bernard Quiriny


24 décembre 2016 Libération
"Elle a 14 ans, 15 ans, 17 ans. La mobylette est un destrier qui l'emmène joyeusement dans la nuit rejoindre ses copains."Claire Devarrieux


20 février 2017 Radio Classique
Elodie Fondacci choisit Trahir pour sa chronique culture :https://www.radioclassique.fr/radio/emissions/le-19h20h/culture-soir/

01 février 2017 Biblioteca
"Ce roman évoque le "complot des blouses blanches", qui vit Staline faire assassiner des médecins parce qu'ils étaient juifs."


 

Recherche :

Les titres par année de parution :

Événement

Grand Prix de poésie du Ministère de la Culture et de la Communication à Franck Venaille